L’images de soeurs Williams et des frères HazardTemps de lecture : 4 min.

Partagez cet article

Ce dimanche 10 avril, c’est la journée internationale des frères et soeurs ! A cette occasion, nous nous sommes intéressés à quatre fratries de sportifs de haut niveau, et surtout aux différences d’image des soeurs Williams et des frères Hazard…

Les frères Schumacher

En 2001, au Canada, Ralf devance Michael. Les Schumacher réalisent un incroyable doublé familial, le seul de l’histoire de la Formule 1 ! Les deux pilotes n’ont pas du tout le même palmarès, mais Ralf a aussi réalisé une carrière impressionnante, avec 27 podiums (6 victoires) en 180 courses

 Ivica et Janica Kostelic

Saviez-vous que Ivica et Janica étaient les premiers croates champions de ski ? Le frère et la sœur ont été entraînés dès leur plus jeune âge. Janica est la première à se démarquer en débutant en Coupe du monde en 1998 à seulement 16 ans. Ivica, quant à lui, est champion du monde de slalom en 2003. 

Les frères Hazard : Eden et Thorgan

Chez les frères Hazard, le sport est une passion transmise par leurs parents. Très tôt, Eden se démarque par sa personnalité et son caractère plutôt désinvolte, qui plait aux Belges. Le « hamburger gate » de son début de carrière chez les Diables et les récurrents rappels qu’il n’est pas un professionnel modèle, provoquent souvent des critiques, mais le rapprochent des supporters. Quel autre joueur répète qu’il n’aime pas le travail en salle de sport, et même qu’il l’évite, comme dans cette récente interview donnée à RMC Sport ?  

L’ailier du Real Madrid compte actuellement près de 27 millions d’abonnés sur Instagram. Relativement peu actif sur les réseaux, il alterne les courtes périodes de publications régulières, à de longues absences. En ce 10 avril, son dernier post Insta date d’il y a 11 semaines. Autour des photos d’Eden en tenue madrilène ou avec les Diables, on retrouve du contenu publicitaire ou caritatif. 

Thorgan est connu pour sa personnalité plus réservée, en tout cas au niveau médiatique. Peu adepte des réseaux sociaux, il compte moins de 800 000 abonnés sur Instagram et n’y a rien posté depuis 2020. Il est connu pour être un profil plus sérieux et travailleur, et son positionnement de piston en équipe nationale peut en attester.

Les soeurs Williams

L’histoire des Williams était toute tracée depuis le début. Venus et Serena deviennent professionnelles à seulement 14 ans. Complices en double mais adversaires en simple, les sœurs ont vécu bien des situations marrantes. Plus que des sportives, elles sont des personnalités publiques très appréciées des Américains, ainsi que du monde entier.

La plus jeune de la fratrie, Serena, comptabilise près de 14,5 millions de fans sur Instagram. Connue pour ses performances, elle suscite la sympathie pour les nombreux combats qu’elle partage au quotidien. Vie de jeune maman ou sexisme de la part du monde sportif, Serena ne mâche pas ses mots ! Résolument engagée, elle a démontré un courage sans faille. Serena est un vrai couteau suisse : sportive haut niveau, mère de famille et entrepreneuse. 

Sa grande sœur, Venus, est passée par les mêmes chemins sinueux pour se faire une place dans le tennis professionnel. Plus discrète que sa sœur, elle compte 1,6 millions d’abonnés sur son compte Instagram. A 41 ans, la sportive a déjà les idées en place en ce qui concerne son futur. Elle ne s’imagine pas entraîner, à cause d’un de ses traits de caractère : Venus est trop impatiente. Pourtant, de la patience, elle en a eu jusqu’à maintenant…

Plus d'articles