mondial féminin 2019 : top 10 des maillots du tournoiTemps de lecture : 6 min.

Un an après la grand-messe russe, le mondial féminin bat son plein en France. Une compétition à résonance médiatique inédite dont se régalent les équipementiers, lesquels se sont surpassés sur la conception des maillots des différentes nations. Et osons le dire : c’est globalement bien au-dessus des maillots de leurs homologues masculins ! Découvrez le top 10 des plus belles vareuses de cette édition 2019 de la Coupe du Monde Féminine, une sélection soigneuse signée Line Up Team.

NB : Cette sélection ne concerne que les maillots spécialement conçus pour la compétition.

  • 10. FRANCE DOMICILE

Peut-être pas le maillot Nike le plus ambitieux du tournoi, mais tout se joue dans l’expression du détail pour des françaises très attendues pour « leur » tournoi. Il en résulte un maillot iconique bleu uni, relevé par un drapeau tricolore subtil sur chaque manche ainsi qu’une finition couleur or rose sur les logos pour féminiser l’ensemble et « faire la diff ». Pas de grosse prise de risque créative mais quoi de mieux que la subtilité et la sobriété pour se représenter chez soi ? Et si on cherche un craquage créatif en règle, suffit de se pencher sur le pyjama… Heu pardon, le maillot extérieur des bleues.

  • 9. ESPAGNE DOMICILE

De nouveau dans la continuité du maillot dérivé du mondial Russe, mais prenant le chemin inverse du maillot allemand : ici, moins de couleurs (dont le violet polémique du maillot masculin), un motif plus discret, et pourtant bien plus esthétique et efficace, dans l’apparence ou dans la référence au maillot espagnol du Mondial (masculin) 1994. Une vraie belle réussite !

  • 8. BRESIL EXTÉRIEUR

C’est une longue histoire d’amour entre le Brésil et les étoiles, Nike choisit un pattern rappelant une constellation pour le maillot extérieur des Mulheres Guerreiras do Brasil (Littéralement « Femmes guerrières du Brésil »), rendant hommage aux guerriers indigènes brésiliens qui, d’après la légende, se tournaient vers les étoiles après leur mort. En résulte un superbe maillot aux teintes nocturnes relevé par le motif stellaire. En revanche, difficile d’expliquer la présence des 5 étoiles au-dessus du logo représentant les 5 Mondiaux remportés par les hommes quand la plupart des autres nations majeures ont épuré leurs logos des symboles des sacres masculins.

  • 7. ALLEMAGNE DOMICILE

Superbe réinterprétation du maillot arboré par la Mannschaft lors du mondial russe. Plus coloré, plus inspiré, plus identitaire, les couleurs du drapeau allemand au motif rétro flottent fièrement sur le blanc caractéristique d’un maillot qui n’oublie pas sa référence au maillot allemand du Mondial masculin 1990. Autre chose que le maillot monochrome un brin triste des hommes ! Comme quoi, mince est la frontière entre un maillot passable et une vraie réussite de design.

  • 6. ETATS UNIS EXTÉRIEUR

La nation triple championne du monde dans l’exercice sera attendue au tournant pour cette édition 2019. Pour leur maillot extérieur, les Américaines disposeront d’un superbe maillot rouge filigrané faisant non seulement hommage au maillot extérieur porté par les Américaines lors de leur second sacre pendant le Mondial 1999, mais aussi un hommage direct au drapeau de leur pays, le fameux Stars and Stripes  (« étoiles et bandes »). On trouvera également dans le col l’inscription « One Nation, One Team » (Une nation, une équipe), slogan de l’équipe nationale de Soccer pour terminer un maillot au fort accent patriotique. De quoi rendre fier l’Oncle Sam.

  • 5. NORVEGE DOMICILE

Marqué d’un sublime dégradé rouge et bleu fort en caractère, le maillot des Norvégiennes est relevé par un joli motif emprunté… aux pulls de ski traditionnels norvégiens, le même type de pull que vous adorez enfiler en Décembre avec une boisson chaude entre les mains. Un décalage dont on se régale et qui accouche d’une franche réussite de design.

  • 4. PAYS-BAS DOMICILE

Difficile pour un amoureux du football de rester de marbre devant le célèbre Oranje historiquement arboré par l’équipe nationale hollandaise. Le maillot de ce mondial 2019 est d’autant plus unique qu’il est imprimé d’un motif géométrique inspiré de la tulipe, subtilement relevé par des finitions blanches sur le col et sur les logos pour un maillot qui respire la fraîcheur. On appréciera que l’emblème de l’équipe nationale féminine représente une lionne (contre un lion pour leurs homologues masculins).

  • 3. CHINE EXTÉRIEUR

Décidemment, c’est un quasi sans-faute pour la marque au Swoosh. Design audacieux pour les Chinoises, avant tout parce que les maillots gris (ici, gris « loup » d’après le fabricant) sont monnaie rare dans le football, souvent jugés trop fades ou mornes. Pour relever ce gris, on y trouve un filigrane blanc aux motifs traditionnels et caractéristiques de la culture chinoise, représentant un Phoenix. Des finitions orangées au niveau des logos et des manches viennent terminer de relever l’un des plus beaux maillots du tournoi.

  • 2. AUSTRALIE DOMICILE

Nostalgiques des designs des années 90, ce maillot devrait vous rappeler de bons souvenirs… Le pattern graphique aux élans rétro est inspiré de la célèbre Hosier Lane Street à Melbourne, point culminant du street art australien et mondial. La coupe du template Vapor de Nike vient moderniser l’ensemble, le tout sublimé par une belle palette de couleurs sable et jade ! Un maillot que l’on a quand même envie d’acheter en 2XL pour courir bras ouverts sur le pré en souvenir des maillots parachutes du bon vieux temps !

  • 1. ANGLETERRE EXTÉRIEUR

Quelle élégance. Le choix d’un grenat profond et fort en caractère vient sublimer un superbe motif floral filigrané du plus bel effet représentant pas moins de 7 espèces issues de la flore du landscape anglais. Si l’on regarde attentivement, on remarquera que ce même motif est séparé en 4 parties sous forme de damier avec 2 parties en fondu et 2 autres en négatif pour former un rappel de la croix de Saint Georges. Puisque la beauté se trouve dans les détails, on retrouvera une inscription « The Lionesses » dans le col pour définitivement estampiller l’identité de l’équipe féminine sur le tissu-même du maillot. Totalement notre tasse de thé.