Sport amateur : comment créer le buzz grâce au mercato ?Temps de lecture : 7 min.

Au niveau amateur, comme au niveau professionnel, chaque annonce de transfert est un buzz potentiel. Il faut donc tout mettre en œuvre pour toucher un public le plus large possible. Suivez le guide…

La période des transferts est un moment fort sur le web. Si les médias se jettent sur la moindre rumeur pour générer de l’audience, les clubs peuvent également en profiter. Il n’est pas question de lancer ou propager des rumeurs, mais simplement de bien communiquer sur les mouvements, officiels, liés à son club.

La base d’un transfert, c’est le joueur. La base, pour annoncer le transfert d’un joueur, c’est une phrase. « Cristiano Ronaldo rejoint Molène en provenance du Real Madrid ». On y ajoute de l’enthousiasme, parce que, quand même, on est content, à Molène, de voir CR7 débarquer. Ça donne : « Le FC Molène est très heureux d’annoncer la signature de Cristiano Ronaldo, qui a choisi de quitter le Real Madrid pour relever un nouveau défi ».

Au niveau amateur, vous n’avez pas forcément de site web, ou de site web adapté à la publication d’une news. Dans ce cas, une publication sur Facebook, Instagram, Twitter voire d’autres réseaux sociaux que vous utilisez, peut suffire.

SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

NIVEAU 1 : « Le FC Molène est très heureux d’annoncer la signature de Cristiano Ronaldo, qui a choisi de quitter le Real Madrid pour relever un nouveau défi ». Simple texte sans image. Ce n’est pas terrible…

NIVEAU 2: « Le FC Molène …… nouveau défi », avec une photo de CR7 sous le maillot du Real… bof !

NIVEAU 3 : « Le FC Molène …… nouveau défi », avec une photo de CR7, qui pose avec le maillot du FC Molène, une écharpe, un dirigeant, … on est dans le bon.

NIVEAU 4 :« Le FC Molène …… nouveau défi », avec un visuel ou une infographie réalisée par un professionnel du graphisme, on passe un cap de plus.

NIVEAU 5 : « Le FC Molène …… nouveau défi », avec une vidéo du joueur (ses exploits, un clip tourné en studio, une interview, …). Là, c’est le top !

L’AS Roma est, depuis quelques mois, adepte des annonces de transfert complètement loufoques. L’originalité, toujours l’originalité…

Si les plus grands clubs utiliseront vidéos, infographies ou photos pour annoncer un transfert, un club amateur, sur les réseaux sociaux, peut parfaitement se contenter du niveau 3. Le niveau 2 ne doit être qu’une roue de secours. Pourquoi mettre en avant le blason et les sponsors d’un autre club que le sien ? Évitez, autant que possible.

Quand le joueur vient signer son contrat, pensez donc à :

  • avoir un maillot ou, au pire, une écharpe
  • choisir un cadre sympa pour prendre la photo
  • inclure un dirigeant sur la photo, bien habillé bien sûr
  • demander des sourires

 

Autre idée rapide et efficace, posez quelques questions au joueur pour pouvoir publier une interview, même sommaire :

  • Je suis heureux de signer à Molène parce que…
  • Mes objectifs sont…
  • A Molène, je connais…
  • Mon style de jeu, c’est…

Il est également de bon ton de remercier son ancien club ! Là encore, n’hésitez pas à chercher la petite anecdote sympa ou à mettre en avant une spécificité du joueur. Il était international chez les jeunes ? A côtoyé des stars ? A un parcours atypique ? Profitez-en.

Cette interview, si vous ne disposez pas d’un site web adapté, peut être utilisée de différentes manières. Facebook donne la possibilité de mettre en page de bons articles, comme celui que vous êtes en train de lire. Vous pouvez, aussi, simplement, en faire une publication. Il sera important, dans ce cas, de l’illustrer avec une photo du joueur. Attention, aussi, à la taille de la publication. Soyez concis, quitte à publier l’interview en plusieurs fois. C’est du contenu, de qualité, à espacer dans le temps.

 

SUR LE SITE WEB

Vous pouvez disposer d’un site internet vitrine où vous ne publiez pas d’actualités. Si c’est le cas, il est d’autant plus important et opportun d’être actif sur vos réseaux sociaux. Si, par contre, votre site dispose d’un système de news, votre but sera forcément d’amener un maximum d’internautes sur le site. Pour cela, il faudra proposer plus que ce qui sera publié sur les réseaux sociaux. Autrement dit, si vous ne publiez que « Le FC Molène est très heureux d’annoncer la signature de Cristiano Ronaldo, qui a choisi de quitter le Real Madrid pour relever un nouveau défi », l’internaute n’aura aucun intérêt à quitter les réseaux sociaux et rejoindre votre site. Au-delà des infos classiques concernant le joueur (âge, parcours, poste, statistiques…), l’interview et/ou la réaction d’un dirigeant ou membre du staff, permettront de réaliser un article intéressant et complet.

Votre article, il faut ensuite le partager sur les réseaux sociaux. Sur Facebook et Twitter, deux possibilités, classique : partager le lien avec un petit texte, ou publier une photo, complétée par un petit texte et le lien menant à l’article. Sur Instagram, photo, petit texte, hashtag et lien feront l’affaire. L’article peut être partagé plusieurs fois, mais évitez de le faire de la même manière. Un jour le lien, le lendemain une photo avec le lien, par exemple !

 

L’EXCLUSIVITÉ

En fonction de la région dans laquelle votre club est actif, de la région dont le joueur est originaire, ou encore de la zone du club à qui vous chipez un joueur, vous aurez plus ou moins de chances de ne pas vous faire griller la priorité par la presse ! Être le premier à annoncer une signature déterminera, en grande partie, l’efficacité de l’annonce.

Si la presse de Molène annonce avant vous que vous avez signé le grand CR7, ils feront le buzz, et vous prendrez les miettes. Si vous l’annoncez, avant tout le monde, et qui plus est avec l’interview du Portugais, le buzz sera pour vous. En plus, vous aurez de grandes chances de voir votre texte copié / collé dans les médias ! Ça aussi, ça dépend de votre zone d’activité, puisque toutes les rédactions ne fonctionnent pas de la même manière. En tout cas, si c’est le cas, et bien que des gens payés pour écrire profiteront de votre travail, l’objectif du club sera atteint : présenter le joueur de manière positive !

Pour garder l’exclusivité, il faut que l’ensemble des personnes concernées par les discussions soient sur la même longueur d’onde. « Cristiano, s’il te plait (il est important d’être poli), ne parle pas de ce transfert à Molène avant l’annonce via nos médias officiels » suffira dans la plupart des cas. « Cristiano, ne publie pas la photo de toi avec le maillot de Molène, partage plutôt la publication officielle du club », c’est bien aussi. Le joueur est au centre de l’annonce, du buzz, et doit être votre complice. Parfois maladroit, il doit être coaché.

 

PENSEZ AUX DÉPARTS

S’il est primordial d’être efficace en ce qui concerne les arrivées au club, il est aussi intéressant d’annoncer les départs. Même chose que pour les arrivées, « Joey Star quitte Molène », c’est moyen. « Après deux mois de bons et loyaux services, Joey Star va relever un nouveau défi », c’est mieux. Le but est de montrer qu’il s’agit d’un départ en bons termes, véhiculer une belle image du club. Le texte doit être adapté à la future situation du joueur, mais vous avez compris le principe. Concernant l’exclusivité, c’est la même chose que pour les arrivées. Être le premier, c’est intéressant…

Vous avez donc maintenant toutes les cartes en main pour faire le buzz, à votre niveau, avec les infos « mercato » de votre club ! Gardez les indispensables en tête, mais n’hésitez pas à être créatifs. Le guide est une base… A vous de jouer !

Vous avez donc maintenant toutes les cartes en main pour faire le buzz, à votre niveau, avec les infos « mercato » de votre club ! Gardez les indispensables en tête, mais n’hésitez pas à être créatifs. Le guide est une base… A vous de jouer !

Pour un accompagnement professionnel, la Team Line Up se tient à votre disposition ! Contactez-nous pour passer au niveau supérieur !