FOOT PRO : Top 10 des maillots 2018/2019Temps de lecture : 6 min.

Line Up Team a sélectionné pour vous son top 10 des plus beaux maillots de football pour la saison 2018/2019 ! Élément central des stratégies de communication et marketing des clubs, le maillot a une importance toute particulière. Il s’agit de faire valoir sa marque, vendre son image et distinguer ses couleurs de celles des autres. Les différents maillots doivent plaire, grâce à leur design mais aussi à leurs symboles ! Voilà nos préférés…

Parma Away par Errea

Pour nous, le plus beau maillot de la saison toutes compétitions confondues. Cette saison, Parma retrouve l’élite du calcio et fête également le 20e anniversaire de son sacre en Coupe d’Europe. Une époque où le club d’Emilie-Romagne comptait Gigi Buffon, Lilian Thuram, Fabio Cannavaro ou encore Hernan Crespo dans son effectif. A cette occasion, la marque italienne Errea nous gratifie de ce superbe hommage. Design à l’ancienne sans fioriture, superbes couleurs jaune or/bleu roi… Même si ses deux autres jeux de maillots ne sont pas en reste, on opte pour celui-ci, très lourd en histoire en plus d’être une vraie réussite visuelle.

Betis Away par Kappa

Une certaine tendance retro se dégage cette année, le Betis ose les formes géométriques avec son Away. Pattern maîtrisé et palette de couleur tout en subtiles nuances de vert, Kappa ne tombe pas dans le piège et propose un solide maillot extérieur pour sa première saison avec le club Andalou.  La touche dorée sur le logo du club pour la finition avec classe.

Barcelone Home par Nike

Il existe des maillots difficiles à rater, celui du FC Barcelone en fait partie. Malgré quelques fulgurances ces dernières années, pas de fioritures pour cette cette saison, un design sobre avec un rappel du drapeau Catalan sur le col, le plus gros du design abordant des bandes fines et régulières. Petite subtilité : Il existe 10 bandes rouges sur le fond bleu, pas mises là par hasard, puisque chacune d’entre elles symbolisent un des quartiers de la ville de Barcelone. Comme quoi, un design sobre n’est pas pour autant vide de sens !

Real Madrid Home par Adidas

On a vu beaucoup de couleurs étonnantes figurer sur le maillot du Real ces dernières années, notamment le rose ou le turquoise. De fait, le retour à la sobriété fait du bien : Adidas nous offre le maillot Alpha par excellence du Real Madrid. Blanc aux finitions noires, col à boutons pour la touche de classe d’un maillot prêt à traverser les époques. Un classique sans fioritures qu’il est bon de revoir dans sa forme la plus pure.

Atletico Third par Nike

A première vue, le maillot peut évoquer des sentiments contraires. Plutôt ambitieux, il se permet d’associer du bleu avec quelques fines touches d’orange sur les sponsors et le logo du club. Une vue aérienne de Madrid est imprimée en filigrane dans les bandes iconiques propres au club, avec un subtil jeu de dégradés. C’est bien simple, on adore ou on déteste, mais le moins qu’on puisse dire, c’est que le maillot ne passe pas inaperçu !

Chelsea Third par Nike

Line Up Team vous en a parlé sur Facebook, Chelsea et Nike innovent avec leur premier maillot de football connecté. En scannant le badge situé en bas du t-shirt à l’aide de leur smartphone, les fans des Blues auront accès a du contenu exclusif, des jeux permettant de remporter des billets pour des matches, ainsi que la possibilité de participer à la conception d’un futur maillot, entre autres. Une technologie calquée, notamment, sur la NBA ! Au niveau du design, le maillot est une franche réussite, et reprend le thème « City Map » des maillots third de chez Nike en proposant une vue aérienne de l’Ouest de Londres en imprimé. Les logos Nike et Chelsea sont en matière réfléchissante, une feature sympa qui permettra aux supporters et aux joueurs d’être bien vus les soirs de match !

PSG Home par Nike

Le template Vapor de chez Nike est une belle réussite. Ici, il permet une brillante interprétation du maillot Hechter, précieux au Paris Saint-Germain. La bande rouge fondue sur le fond bleu roi ne souffre d’aucune coupure pour laisser place au sponsor principal, ce qui est habituellement le cas pour le maillot home du PSG. Le flocage rouge au dos, nouveauté depuis pas mal de saisons, aura de quoi rappeler de bons souvenirs aux Titis parisiens, une époque où Ronaldinho puis Pauleta faisaient vibrer le Parc.

Red Star Home par Adidas

Le PSG n’est pas le seul club francilien à se distinguer par un maillot de classe, il faut descendre un étage plus bas, en Ligue 2, pour trouver le Red Star et sa magnifique vareuse. On voit rarement si beau au second palier du championnat français. Un superbe vert aux subtiles bandes en filigrane, un seul sponsor monochrome parfaitement associé au maillot (ce qui est extrêmement rare en Ligue 2). Un design simple à la sobriété rare en cette catégorie, mais ô combien efficace pour ce club mythique de France qui s’offre un maillot qui ne ferait pas tâche en coupe d’Europe.

Sampdoria home par Joma

Dans la catégorie « maillot inratable », nous demandons le maître absolu en la matière.  « La maglia più bella del mondo » (Le plus beau maillot du monde) comme on l’appelle ne déroge pas à la règle cette saison. Le maillot de la Samp, c’est un classique indémodable, intemporel, éternel.

Roma Third par Nike

Encore un Third de chez Nike, pour la Roma cette fois ci. Le filigrane de la ville en fondu subtil sur le maillot et ce jaune orangé explosif plein de caractère. Travail appréciable sur les couleurs du logo et sur le flocage au dos qui vont de pair. Un maillot cohérent et efficace, formant une belle complémentarité avec le maillot Home des Giallorossi.

Bonus : AS Velasca Home par Le Coq Sportif

Il n’a pas encore été totalement dévoilé, mais nous avons déjà un teasing du prochain maillot de l’AS Veslasca, « tout sauf un club de football » selon son directeur sportif. Un maillot-oeuvre signé Pascale Marthine Tayou que l’on a franchement hâte de découvrir, tant le club se distingue chaque saison par des maillots originaux, numérotés et limités à 200 exemplaires pour cette saison. Les ventes permettront -en partie- au troisième club de Milan de survivre. Le projet original de Wolfgang Natlacen, voulant mêler art et football, n’en finit plus de grandir et d’attirer les regards curieux ou friands d’un football original et passionné.